Comment mettre en place le télétravail face au Coronavirus en respectant le RGPD

Photo by Goran Ivos on Unsplash

Face à l’avancée de l’épidémie, l’employeur, responsable de la santé et de la sécurité des salariés doit mettre en œuvre des actions de prévention des risques.

Mais ces actions doivent respecter les droits des salariés notamment dès qu’ils touche aux données de santé.

Concernant le télétravail, l’employeur doit penser à la sécurité des données, du poste de travail pour rester conforme au RGPD.

La CNIL a publié ses recommandations. Voici ici un résumé des mesures dans un nouveau TOP 5 by DP FLOW.

Les 5 points sur lesquels veiller sont donc :

  1. Pas de questionnaire médical auprès du salarié
  2. Pas de relevé obligatoire des températures pour envoyer à la hiérarchie
  3. On sensibilise les salariés en les invitant à faire des remontées individuelles d’information en cas d’exposition
  4. Si une personne se signale on peut enregistrer la date et son identité et transmettre aux autorités sanitaires
  5. On favorise le télétravail sans négliger la sécurité des données : l’ANSSI a publié un guide pour la gestion de la sécurité du nomadisme

Plus d’informations sur le traitement du RGPD pour les ressources humaines dans notre article.

Vous pouvez également vous rendre sur notre site rgpd-rh afin de mener votre conformité RGPD des ressources humaines avec l’aide de nos experts.

La gestion des épidémies et du télétravail face au RGPD

Please enable JavaScript in your browser to complete this form.
This address will only be used for the purpose of exchanging information on the services provided by DP FLOW. This data will be kept for a maximum of one year after your last contact. You can request its deletion at bonjour(at)dpflow.eu

Posted

in

, ,

by

fr_FRFrançais